CULTURE EN MOUVEMENT

Collection

Présentation de cette collection

Coiffant ce monde inégalitaire et modélisé par des standards de production et de consommation de masse,

émergent des initiatives individuelles, groupales ou collectives comme en témoignent les livrets de cette collection.

Identité et récit, narration, rencontres multiculturelles, problématique de la création culturelle, atelier d’écriture, identité en création, dimension politique de la musique, sentiment d’appartenance, slam, radios associatives, partenariats, graffiti et Street Art, Arts urbains, langues maternelles, … sont autant de thèmes portés par des intervenants où affleurent souvent, en filigrane du texte, l’implication, l’investissement voire la passion qui les habitent.

Ces thèmes se révèlent comme étant autant d’exceptions qui bousculent et tentent de faire basculer les offres dictées par les lois du marché.

Toutes nos publications sont en téléchargement gratuit. Cliquez sur l’image du livret de votre choix pour le télécharger. Pour l’achat de la version papier, contactez le CDGAI.

  Les 8 nouvelles publications 2018  

Titre : Au temps pour moi

Auteur :   Pascal Culot

Livret  :  50 pages   ISBN : 978-2-39024-125-6               Année de parution : 2018

Qu’appelons-nous le temps libre ? Quelles en sont les origines ? À quelles autres durées s’oppose-t-il ? Quel rôle joue le capitalisme dans le rapport au temps ? Que faisons-nous de ce temps « de loisirs » ? Pourrions-nous envisager d’autres façons d’utiliser les heures libres ?

Autant de questions fondamentales à propos desquelles, sur les pas de quelques penseurs dont les réflexions lui paraissent prégnantes, l’auteur donne sa vision dans le texte qui suit. Au lecteur de découvrir la sienne. Calmement. Librement.

Titre :  Comment je M’appelle ? Explorer, construire et partager son identité à partir de son prénom

Auteure :   Dominique Costermans

Livret  :  37 pages     ISBN : 978-2-39024-114-0           Année de parution : 2018

Le prénom est un outil d’animation : on peut s’en servir comme activateur d’une dynamique de groupe, comme support d’échange et de partage. C’est un outil de communication et de connaissance : des origines, de la culture et de l’identité. Issu d’une enquête menée auprès de plus de 450 personnes, ce livret part d’une double intention : donner des clés d’analyse du récit de vie par le prénom, et ouvrir à la possibilité d’utiliser le prénom comme support d’animation, de communication, de connaissance de soi ou d’apprentissage. Ce livret s’adresse aux acteur·rices de l’éducation permanente, enseignant ·es, animateur·rices culturel·les, travailleur·euses sociaux·ales.

Titre : « Rap is something you do, Hip Hop is something you live »

Auteur :  Axel Gossiaux

Livret  :  47 pages    ISBN : 978-2-39024-118-8       Année de parution : 2018

 

« Qu’est-ce que le hip-hop ? », « pourquoi parle-t-on de culture hip-hop ? », « comment expliquer son succès international et sa mobilisation dans une multitude de marchés et secteurs économiques divers ? » Voici quelques-unes des réflexions ayant guidé la rédaction de ce livret pédagogique consacré aux origines de la culture hip-hop, phénomène culturel global majeur de ces trente dernières années. En effet, en interrogeant la culture hip-hop au regard de ces questionnements, il s’agit de proposer un bref retour critique sur l’émergence de celle-ci afin de pouvoir la comprendre au-delà des préjugés et stéréotypes auxquels elle a toujours été sujette.

Titre : Identité et culture. Un regard vers l’horizon, une contribution vers un changement dans les rapports sociaux

Auteure :   Elsa Vetro

Livret  :  55 pages    ISBN : 978-2-39024-123-2        Année de parution : 2018

 

La cohabitation de personnes et de populations est un phénomène qui questionne. Une société porteuse d’une multitude d’identités et de cultures génère parfois des tensions sociales. Comment allier égalité et diversité ? Une recherche d’équilibre où l’enjeu serait, selon l’auteure, d’exister.
Ce livret présente des points de repères vers une tentative de compréhension de la dynamique existante entre ces deux concepts. Ils sont issus de propos de différents auteurs traitant de ces questions en vue de donner au lecteur un outil pour une réflexion en cours.

Titre : Identité et culture. Illustration par le cas de l’État plurinational de Bolivie, vers un changement dans les rapports sociaux

Auteure :   Elsa Vetro    Co-auteur : Carlos Montenegro Aguilar

Livret  :  75 pages   ISBN : 978-2-39024-124-9        Année de parution : 2018

Artisan des liens sociaux dans une société multiculturelle, le travail de terrain nous amène parfois à interroger nos pratiques professionnelles. Un questionnement qui nous invite à travailler l’interculturalité vers plus de précaution et de vigilance à l’usage des concepts d’identité et de culture dans la vie quotidienne. Sommes-nous toujours en cohérence avec nos valeurs citoyennes ? Le livret propose un exercice de décentration culturelle à travers le prisme théorique et expérientiel du proceso de cambio (processus de changement) que vit la Bolivie depuis l’État plurinational avec la nouvelle Constitution adoptée en 2009. La mise en tension des points de vue, tantôt divergents tantôt complémentaires, sur les valeurs et la mise en œuvre concrète des nouvelles législations et règlementations ouvre le débat Sud-Nord au lecteur.

Titre : L’électronique s’accorde-telle au féminin ? Une étude de la place des femmes dans les musiques électroniques

Auteure :   Élise Dutrieux

Livret  :  38 pages     ISBN :  978-2-39024-117-1      Année de parution : 2018

 

Selon une étude de « female:pressure », la présence de femmes à l’affiche des grands festivals de musique ne dépasse pas les 10 %. Hasard, oubli ou véritable absence ?
De nombreuses femmes dans le secteur s’activent depuis plusieurs années maintenant à dénoncer le sexisme dont elles font l’objet. Elles mettent ainsi en exergue un problème beaucoup plus global et bien plus complexe qu’il n’y paraît.
Sur base d’entretiens avec des musiciennes et des programmateurs, l’auteure a cherché à comprendre les raisons de cette rareté afin de rendre visible les mécanismes invisibles qui conditionnent nos manières d’agir et de penser.

Titre : Que dire de la vieillesse ? Des résidents font Le Tour de la Question

Auteure :  Nathalie Legaye    Co-auteure : Véronique Magermans

Livret  :  47 pages    ISBN : 978-2-39024-127-0       Année de parution : 2018

 

A l’heure ou l’espérance de vie ne cesse de croître et constitue un enjeu sociétal majeur, quelles représentations avons-nous des personnes âgées et quelles images ont-elles d’elles-mêmes ? Les discussions à visée philosophique peuvent-elles modifier les points de vue ? Des résidents de maisons de repos ont fait le Tour de la Question !

Ce livret est une invitation à repenser individuellement le « vieillir » et à ouvrir un débat collectif, voire institutionnel, sur la place que nous donnons à la parole des seniors et sur l’importance que nous lui accordons.

Titre : Réflexions sur la pédagogie hip-hop en Belgique francophone

Auteur :  Axel Gossiaux

Livret  :  44 pages    ISBN : 978-2-39024-126-3     Année de parution : 2018

 

Si la « pédagogie hip-hop », (« hip-hop based education »), un champ de recherches spécifique des études du hip-hop (« hip-hop studies », est peu connue en Europe, elle n’en reste pas moins mise en œuvre à travers une multitude de projets divers dans certains secteurs institutionnalisés. Ainsi, en Belgique francophone, le secteur jeunesse s’est très rapidement intéressé au potentiel pédagogique de la culture hip-hop et joua un rôle de premier plan dans son émergence et sa diffusion dans le pays. Ce livret pédagogique propose donc une réflexion générale sur la réception du hip-hop en centres de jeunes belges francophones à travers les acquis de la pédagogie hip-hop.

Ci-dessous : les publications de 2011 à 2017

Titre : La place du manque dans une société de consommation.  Le manque : éveil d’intelligence, chatouille du désir, chatouille de l’âme…

Auteure : Rose-Marie Dethier  

Livret  : 33 pages    ISBN : 978-2-39024-111-9 -  Année de parution : 2017

 

"Je vous propose une valse en trois temps. Entre besoins et désirs, nous nous interrogerons sur les caractéristiques de notre société de consommation. Nous revisiterons les travaux d’Erich Fromm sur la qualité d’avoir et sur la qualité d’être. Il sera ensuite question de la place du manque. Nous mettrons nos pieds dans les traces laissées par la mythologie et l’étymologie pour approcher la pensée psychanalytique, la philosophie grecque mais aussi la tradition orientale. Je vous emmènerai à la découverte de la pensée chinoise et de ses modalités différentes de penser. Il sera question de décloisonnement du sens, d’articulation des contraires, de souffle vital mais aussi d’une manière étonnante de penser le temps… Nous verrons ensuite comment élargir nos choix, comment réhabiliter le manque, facteur de construction psychique, pour lui faire place dans notre tradition. Nous verrons comment l’homme post-moderne, partie prenante d’une société de
consommation, peut nourrir le vivant en lui, comment il peut faire place à un assentiment à la vie. Nous verrons comment « l’espace transitionnel » de Winnicott peut transformer l’objet en objeu pour donner naissance à l’objoie. Création, re-création, récréation…" (Rose-Marie Dethier)

Titre : Intelligence artificielle. De l'artificialité à la danse de la conscience 

Auteure : Rose-Marie Dethier  

Livret  : 20 pages    ISBN : 978-2-39024-101-0 -  Année de parution : 2017

 

"L’approche que je vous propose est celle du néophyte. Trois champs de réflexions guident ce cheminement.
Nous interrogerons les concepts d’artificialité et de naturalité en regard avec la théorie de l’évolution. Nous mettrons en évidence comment le temps humain opère un passage entre une évolution créatrice à un créateur d’évolution.

Nous nous interrogerons ensuite sur la place de l’homme dans l’univers. Nos réflexions nous conduiront sur le chemin du développement durable. Nous mettrons en évidence les liens entre développement durable et intelligence artificielle.

Le devenir de l’homme et de la machine sera au centre de cette troisième partie à travers une réflexion sur la dynamique du lien et sur leur possible coexistence. 

Cette apologie du vivre ensemble se synthétisera dans une conclusion autour du cheminement qui mène de l’artificialité à la danse de la conscience." (Rose-Marie Dethier)

Titre : L'enfant et le monde 

Auteure : Rose-Marie Dethier

Livret  : 30 pages  -   ISBN : 978-2-39024-102-7  -  Année de parution : 2017


"Nous resituerons l’enfance dans le cadre de la convention internationale des droits de l’enfant. Nous développerons le concept de bien-être psychosocial en distinguant les facteurs de risques et les facteurs de protection propres à l’enfance. Nous emprunterons les chemins de la philosophie avec Hannah Arendt et André Comte-Sponville. Ils nous permettront de comprendre les enjeux de l’éducation mais aussi ce qu’est une éducation réussie du point de vue philosophique. Daniel Marcelli nous permettra de prolonger cette réflexion avec un remède à la crise de l’autorité contemporaine. Il nous rappellera qu’éduquer n’est pas séduire. « Il faut tout un village pour éduquer un enfant » dit le proverbe africain. Jean-Pierre Pourtois et Huguette Desmet nous permettront d’approcher les besoins de l’enfant. « Éduquer est l’affaire de tous. » Nous proposerons une modélisation des besoins de l’enfant en articulant les recherches de Pourtois et Desmet aux travaux du groupe trajectoire d’enfants. La réflexion est toujours en cours actuellement. Nous verrons quels sont les enjeux d’une cité de l’éducation. Notre conclusion portera sur le sel de la vie ou comment transmettre l’humanité ?" (Rose-Marie Dethier)

Titre : Souviens-toi de la porte du soleil… Souviens-toi…

Auteure : Rose-Marie Dethier  

Livret  : 42 pages    ISBN : 978-2-39024-106-5 -  Année de parution : 2017

 

" Nous nous laisserons séduire par les réflexions sur la beauté de François Cheng.  Nous effleurerons la spiritualité, la quête de l’essentiel, à travers une réflexion sur le visible et l’invisible. En filigrane : la symbolique de la porte, du soleil, de la lumière. L’entreprise est ambitieuse et hasardeuse car les mots pâlissent à ce qu’ils nomment. Il est difficile d’écrire sur ces choses, difficile de faire passer la lumière, de rendre compte de ce qui est de l’ordre du vivre, de l’expérience. Je partage avec vous ce qui me touche, ce qui vient et qui se dérobe dans le mouvement même de sa venue. Je partage avec vous ce qui me comble et qui m’échappe. Ces mots feront écho ou pas. Sachant que ces propos sont de l’ordre du vivre. Je fais miens les mots de Bobin (2001) quand il nous dit : "qu’il est impossible d’expliquer quelque chose à quelqu’un qui ne l’a pas déjà compris. On peut seulement parler à quelqu’un qui en a le pressentiment et qui souffre de ne pas avoir de la lumière dessus." (Rose-Marie Dethier)

Titre : Les acrobates de vie

Auteure : Rose-Marie Dethier  

Livret  : 14 pages    ISBN : 978-2-39024-108-9 -  Année de parution : 2017

 

"À travers ces pages, nous allons tenter de comprendre avec Jean-Claude Guillebaud, la mutation en cours. Nous développerons avec Miguel Benasayag une pensée de la situation pour soutenir le développement d’un pouvoir agir. Sénèque nous disait : « Vivre, c’est être utile aux autres. » Nous verrons comment sortir de l’individualisme, de l’ego exacerbé pour passer de l’identité à l’existence, renforcer le vivre ensemble, devenir un acrobate de vie et créer demain autour de nouvelles valeurs philosophiques et éthiques. » (Rose-Marie Dethier)

Street Art - La réappropriation de l'espace (2015)

Enregistrement radio - CDGAI - Radio 48 FM 

L’enregistrement radio diffusé sur cdgai-tv et retranscrit dans ce livret a pour intention de débattre sur le thème de la réappropriation de l’espace urbain. Les pratiques de Street Art réalisées par des animateurs socio-culturels, des artistes et un skater sont partagées : «Nous, usagers des lieux publics, comment circulons-nous dans ces espaces communs et avec quels regards ? Quelles sont les lois de ces espaces «libres» ? Qui les définit ? Comment y contribuons-nous ? Comment percevons-nous et nous réapproprions-nous les rues, les parcs, les murs, les trottoirs ? ...

 

Livret 16 pages

 

Arts urbains, découvertes d'un(e) mode d'intervention (2014)

Fred Cools

La présente publication fait suite à un atelier d’échanges de pratiques réalisé le 14 mai 2014 au C.D.G.A.I. sur le thème «Art urbain, Liberté & Société». C’est donc sur base des questionnements posés par les participants de ce groupe que s’établit le contenu traité dans ces lignes.

​​​

Livret 24 pages

SLAM Un outil de changement individuel et collectif (2014)

François Laurent

C’est en se basant sur sa pratique du slam que l’auteur cherche à dégager des pistes de réflexions quant aux possibilités de changements sociétaux que peut produire ce mouvement. Il s’est attaché à son vécu ainsi qu’aux questions et réflexions nées des nombreux échanges auxquels il a participé. 

Livret 38 pages

 

Réflexions sur l’appropriation de l’espace (2014)

Géraldine Brausch

Une analyse du street art comme pratique d’appropriation de l’espace. 

Il s’agirait de le concevoir comme une manière singulière «d’affirmer son appartenance à un endroit, à une ville», comme une manière aussi d’affirmer un attachement à son environnement. 

Partant de cette approche du street art, les animateurs attribuent à l’atelier de street art et, par conséquent, au secteur socio-culturel la mission d’interroger le rapport de l’habitant à son quartier ou à sa ville, d’interroger voire de pratiquer des formes nouvelles d’appropriation.

 

Livret 62 pages

Les radios associatives - Un média de réflexion (2013)

Frédéric Cools
A l’heure où Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux accélèrent le rythme de l’information de manière effrénée, poussant au déclin la presse écrite dite traditionnelle, écouter la radio reste un des gestes réflexes du quotidien…La radio a été très tôt utilisée comme espace de revendication et de libre expression. Les radios pionnières du genre sont souvent nées de mouvements sociaux ou écologistes, apparaissant comme seuls espaces d’informations alternatifs contre la doctrine officielle. C’est dans ce contexte qu’évoluent aujourd’hui les médias associatifs, qui continuent d’interroger la société en ouvrant leur antenne aux alternatives (en termes de contenu ou de programmation musicale), à la formation et à la réflexion.

 

Livret 46 pages

Graffiti et Street Art - Quelle expression, de qui, pourquoi (2013)

Simon Sterkendries

Le mouvement artistique connu aujourd’hui sous le nom de Street Art n’a pas d’origine fixe ou délimitée.  Simon Sterkendries a centré l’ écriture de ce livret sur l’aspect graphique de ce mouvement artistique et ses variantes.  Il l’a construit autour de lectures et d’entretiens avec des artistes, formateurs et/ou animateurs appartenant à diverses institutions travaillant avec le Street Art.

 

Livret 50 pages

Travailler à publier l'intime - Paroles de slameurs, rappeurs et autres poètes 3 (2013)

Marie-Anne Muyshondt

Via un répertoire d’extraits sonores :

Proposer les points de vue de divers slameurs et animateurs d’ateliers slam pour permettre de mieux connaître cette forme d’expression collective (cf. Répertoire des extraits sonores, capsules catégorisées dans la colonne «Qu’est-ce que le slam ?»)

Nourrir les questionnements concernant l’intime et la publication de celui-ci dans un atelier d’expression artistique en général, au départ de l’expérience singulière de slameurs et d’animateurs d’ateliers slam (cf. Répertoire, colonne «Publier l’intime ?»)

 

Livret 52 pages

Le travail d’écriture - Paroles de slameurs, rappeurs et autres poètes 1 (2012)

Marie-Anne Muyshondt

La pratique des ateliers d’écriture slam se multiplie aussi bien dans les écoles que dans les associations socio-culturelles et les bibliothèques, parfois dans les prisons. Quelles questions se poser et débattre entre animateurs lorsqu’il s’agit d’améliorer et d’interroger sa pratique à partir de sa propre expérience, de sa propre représentation du slam ou de toute autre forme d’expression artistique ? Que nous dit ce grand besoin d’expression collective à propos de la société actuelle ? Quels sens donnons-nous à ces ateliers ?

 

Livret 35 pages + CD Audio

Slam, face à l'infini silence  - Paroles de slameurs, rappeurs et autres poètes 2 (2012)

Marie-Anne Muyshondt
À l'ère de l'évaluation, des bilans de compétences, des formations professionnalisantes comme réponse sociétale à la crise et/ou à l'exclusion sociale et économique, le slam se propage comme une traînée de poudre (de liberté ?) à travers le monde. À l'opposé de cette tendance sociétale, la grande variété de slameurs et de scènes slam s'exprime en une joyeuse anarchie, résistante à la normalisation ambiante, donnant le micro à la diversité et à l'expression des maux.  
 

Livret 39 pages + CD audio

Musique et paroles des habitants (2012)

Marie-Anne Muyshondt
Par ce jeu de rôles, nous vous proposons un outil d’animation pour réfléchir collectivement à la co-construction de la démocratie culturelle dans nos quartiers et nos villages.

Les livrets associés «Musique. Créativité des métissages» et «Qui veut faire de la culture?» permettent d’approfondir cette réflexion avec les participants.

 

Livret 45 pages

Petite philosophie de l'improvisation au quotidien (2012)

Gaëlle Jeanmart - Joël Michiels

Un livret pratique déclinant l’idée de l’improvisation dans le quotidien et illustrant une certaine philosophie de cette pratique du «oui». Des exercices sont proposés, ainsi qu’une mise en lumière de leurs enjeux «éducatifs» et des fonctions sociales qui en font un art indispensable de l'occasion et de l’accident dans un monde planifié, avide de résultats assurés, et qui pour cela tente de conjurer l’imprévu et le risque.Improviser, c’est révéler certaines valeurs, parfois rares et difficiles à appliquer et à entretenir.


​Livret 51 pages

Les rencontres multiculturelles (2012)

Damien Kauffman
Ce livret propose une grille de compréhension des problèmes relationnels en contexte multiculturel ainsi que des pistes de réflexion en vue d’entretenir le cercle vertueux des liens sociaux constructifs.

​Livret 31 pages

 
 

Langues maternelles : - modelage culturel, impact sociétal (2012)

Pierre De Visscher
Un livret pour réfléchir à l’impact de la langue maternelle sur notre mode de penser le monde et nos modes de relation à l’autre. En lien avec ce livret, le lecteur intéressé pourra s’exercer à détecter les influences apparentes de la «langue maternelle» au sein d’un groupe restreint à travers l’exercice «En quête d’impacts».

 

​Livret 41 pages

En quête d'impact (associé au livret : Langues maternelles) (2012)

Pierre De Visscher
Cet exercice propose aux participants de réaliser une réunion-discussion sur les phénomènes interculturels et les difficultés de communication liées à l’origine linguistique.

Le livret «Langues maternelles : modelage culturel, impact sociétal» propose des éléments théoriques qui permettent aux animateurs d’approfondir la réflexion avec les participants.

 

Exercice structuré 15 pages

 

Narration, image de soi et émancipation (2011)

Pierre Arnoldy
Ce dossier invite à une réflexion critique sur diverses utilisations du pouvoir de la narration dans notre société, notamment par les récits de vie, le storytelling, l’information journalistique... Il éclaire également quelques mécanismes d’influence sociale qui peuvent leur être associés.

 

Livret 39 pages

 

La créativité. Ouverture sur le monde (2011)

Héloïse De Visscher
La réflexion de cinq auteurs à propos de la créativité intellectuelle, principalement abordée dans sa dimension collective. Chacune est présentée sous forme d’une fiche de lecture, résumant le texte original et la pensée de l’auteur. Ce livret outille la réflexion des animateurs, formateurs et enseignants sur la dimension créative du groupe et éclaire la fonction émancipatrice de la créativité.

 

 

Livret 39 pages

Mépris et reconnaissance sociale (2011)

Anne Herla, Gaëlle Jeanmart (PhiloCité)

 

 

Livret  pages

Identité individuelle et collective (2011)

Héloïse De Visscher

La ligne de pensée de cinq auteurs à propos des liens entre la construction de l’identité individuelle et celle de l’identité collective. Chaque texte est présenté sous forme d’une fiche de lecture, résumant le texte original et la pensée de l’auteur. Ce livret souhaite ouvrir quelques réflexions à propos des identités individuelle et collective qui semblent être tout à la fois facteurs de reproduction consumériste et garanties de changements porteurs de sens.​

​​

Livret 42 pages

Mémoire et transmission (2011)

Héloïse De Visscher

Aujourd’hui, la multiplication des fractures sociales bousculent la verticalité des mécanismes de la transmission des héritages. Que se transmet-on d’une génération à l’autre ? Comment passer du statut d’apprenant, de réceptacle à celui d’auteur et d’acteur social en réinventant de la culture et des savoirs ? Ce guide de lecture éclaire la ligne de pensée de cinq auteurs à travers cette thématique essentielle : les liens entre héritage, transmission, tradition et émancipation.

Livret 44 pages

Les partenariats en question (2011)

Pierre Arnoldy
La notion de partenariat relève initialement du monde de l’économie et des entreprises. 

A présent, elle couvre aujourd’hui les champs de l’éducation, du socioculturel et de la santé. Ce dossier propose d’éclairer cette pratique 

collective de manière contrastée : par des apports issus du monde des entreprises et ceux d’une expérience réalisée dans le secteur associatif dans la lutte contre les idées d’extrême-droite.

​Livret 53 pages

Identité et récits (2011)

Jérôme Pieters
Actuellement, on constate une utilisation massive des récits de vie au sein du travail social, socioculturel et dans les pratiques d’éducation permanente. Ce dossier ouvre quelques questions liées à l’usage de cette «technique», par exemple, quels sont les mécanismes psychosociaux mis en œuvre dans la construction de l’identité personnelle ? Cette question amène à la dimension narrative de l’identité que l’on retrouve dans l’ensemble des récits de vie. L’identité ne se construit-elle pas aussi dans le récit que l’on raconte sur soi-même ?


​Livret 35 pages

Musique Créativité des métissages (2011)

Roland Hella
La musique est un fait culturel permettant aux individus d’une collectivité de s’identifier à celle-ci tout en mettant en relief ses repères. Paradoxalement, cette identification enferme les individus dans toute une série de clivages produisant des stéréotypes et préjugés qui renforcent, d’une part, le sentiment d’appartenance à un groupe donné et par ailleurs, le sentiment de rejet par rapport aux autres styles et groupes. L’objectif de ce dossier est de tenter de diminuer ces clivages en démontrant, à l’aide de documents concernant le jazz et le rap, notamment, que les fondements idéologiques qui animèrent et animent encore les acteurs de ces styles musicaux puisent leurs racines aux mêmes sources.

Livret 62 pages

Qui veut faire de la culture ? (2011)

Roland Hella
Il apparaît dans ce livret que la culture populaire est détournée de son objet (expression sociale critique) par toute une série de méta-dynamiques tenant de la globalisation et de l’ultralibéralisme économique dominant. Ce dossier propose une série de textes permettant notamment de découvrir que nos choix culturels ne sont pas forcément les nôtres et donc, pas tant une question de choix que de norme marchande. Comme issue possible, il montre que la culture doit mettre en évidence les exceptions qui ouvrent d’autres pistes que celles édictées par des lois de marché, pour rester un outil médiateur entre le sociétal et le groupal.


​Livret 38 pages

Ateliers d’écriture : animation de groupe et émancipation (2011)

Pierre Arnoldy

En confrontant différentes pratiques d’écriture collective, ce dossier pédagogique se propose d’ouvrir quelques réflexions pour engager les ateliers d’écriture en particulier, et d’expression en général, dans une perspective d’éducation permanente. C’est notamment la question de la posture de l’animateur/artiste qui est abordée.

 

Livret 59 pages

Avec le soutien de la

Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie

Avec le soutien

du Fonds social européen

  • Wix Facebook page